L’initiation du BDSM au sein du couple

La communication est la baseLa communication c’est la base

Il est important de faire part de vos fantasmes à votre partenaire avant d’acheter un collier, un fouet ou autre accessoire BDSM. Parlez-lui d’abord de vos envies un soir en tête à tête. Si cela l’intéresse et veut tenter l’expérience, c’est le Jackpot! Rien de plus stimulant qu’une complicité au sein du couple : c’est un remède contre la morosité. N’oubliez pas de promettre à votre moitié que rien ne se fera sans son accord : « Si ça ne te plait ne te plait pas, tu le dis. On arrête tout de suite.» Maintenant, à vous de jouer.

Les jeux de domination pimentent la vie sexuelle

Les situations dont il est question ici appartiennent toutes à la planète masochisme. Dans chaque pratique évoquée, vous trouverez quelque chose à récolter.

Tout commence par des directives données au moment de l’acte sexuel : prendre le pouvoir dans la chambre à coucher, ordonner à son partenaire de se déshabiller, de porter un vêtement de son choix, etc. La femme peut exiger de son amant qu’il l’embrasse à sa manière ou qui la chevauche comme elle le désire. L’homme peut exiger des gâteries sexuelles qu’il n’oserait jamais quémander.

Personnage de supériorité

Si par la suite vous avez aimé votre expérience et envie d’aller plus loin, vous pouvez vous abandonner a des scénarios qui met un personnage de supériorité comme : L’enseignant et l’étudiant, le docteur et son patient, le policer et son prisonnier….

Élaborer ensemble des mises en scène : le lieu, les accessoires, les vêtements .Le mystère, le suspense, les hiérarchies qui se font et se défont, sans oublier les horizons de l’extase sont les éléments qui sauvent l’ennui sexuel.

CATÉGORIES
%d blogueurs aiment cette page :