L'attitude du Dominant et du Soumis

L'attitude du Dominant et du Soumis

Les attitudes à adopter dans le BDSM

Le comportement est très important chez le soumis, même plus que la tenue. Exemple : La personne soumise ne garde pas ses mains dans ses poches au cours du jeu.

Les attitudes de la personne dominante est également importantes, car elles contribuent à rendre un soumis crédible et de lui permettent d’exprimer son pouvoir par les gestuelles et le langage du corps.

L’attitude du Dominant

Le dominant ne doit jamais baisser la garde! Mieux vaut rester debout pour dominer, ou encore s’asseoir sur un banc haut ou un trône. Les bras croisés, accessoire à la 

main comme une tape-fesses ou cravache donneront au maitre(sse) l’attitude dominante qui convient. Jouer avec une paire de gant permet au dominant d’avoir l’air prétentieux, mais aussi inquiétant, comme les meurtriers qui les enfilent avant de commettre leur crime. Brandir des menottes ou porter un masque de bourreau influence le comportement d’un maitre tout en intimidant le soumis.

La voix doit être posée et plus grave possible. Le maitre peut aussi garder le silence, c’est une autre forme de mépris pour son sujet. Attacher et bâillonner un esclave sont des actions impressionnantes lorsqu’il se déroule dans le silence, surtout si le maitre porte un masque. Le dominant peut laisser son esclave attaché et s’absenter de la pièce un moment. L’attente est un facteur d’inquiétude et provoque une grande jouissance, celle de l’appréhension de la correction à venir.

L’attitude du soumis

L’attente en silence est une priorité dans l’attitude à avoir en toute situation. Le soumis attend les directives ou questions de la personne dominante avant d’ouvrir la bouche, sans oublier la formule de politesse : «Merci maitre(se) – Oui monsieur – Oui madame….». L’esclave évite toute intervention verbale de ses envies, il garde les yeux baissés et garde ses mains dans le dos lorsqu’elles ne servent pas. Aucune caresse n’est permise à moins que le maitre en ait donné l’ordre. 

L'attitude du Soumis

Le soumis doit toujours rester gracieux dans toutes les positions dont il est placé pour le plaisir des yeux du maitre par exemple : À genoux, on rentre son ventre, à quatre pattes, on s’applique à garder le dos droit, les mains posées à plat sur le sol. 

S’il faut se déplacer à quatre pattes, la démarche doit être élégante et féline.

Vous devrez offrir votre corps lorsque le maitre se manifeste.

Lorsqu’on exige de vous, que vous soyez un objet sexuel appétissant. Toutes les parties du corps sont alors présentées dans des positions suggestives, les parties intimes écartées à pleine main, les seins décorés de bijoux ou de pinces, etc. Si le maitre décide, de corriger le soumit, les gémissements ne sont autorisés que dans le cas ou le maitre en tire une excitation.

CATÉGORIES
%d blogueurs aiment cette page :